Creditsansjustificatifs
26 Janvier 2019 à 17h48 - 1523

Quels contrats d'assurance vie pour loger vos parts de SCPI ?

Prévoyez de compléter efficacement votre retraite en investissant dans les produits pierre-papier tels que les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI. Vous pouvez en effet y souscrire à travers votre contrat d’assurance vie. Découvrons quels sont ces contrats et rappelons les multiples avantages qui sont issus de ce montage.

Des SCPI préalablement sélectionnées par l’assureur

Rappelons que c’est l’assureur qui achète directement ces actifs auprès de la société de gestion. Il négocie le prix avec cette dernière étant donné qu’il est lui-même contraint de prélever certaines taxations à son tour : frais de gestion, frais d’entrée, frais sur versement, etc.

Voici la liste non exhaustive des contrats qui proposent des SCPI : Panthea, Swisslife Stratégie Plus, Patrimea Netlife, Patrimea Premium, Patrimea Frontière Efficiente, Darjeeling, Digital Vie, Version Essentielle, Version Absolue, Mes Placements Liberté.

Certains de ces contrats suggèrent plusieurs options, dont la flexibilité sur les loyers entre autres. Avant de les choisir, il est recommandé de vérifier certaines conditions, outre les frais décrits plus haut. Par exemple le pourcentage maximum par rapport à l’investissement en SCPI ou encore le pourcentage maximum de distribution des loyers.

La liste des SCPI proprement dites est proposée dans les nombreux contrats d’assurance-vie, ceux qui fonctionnent avec des unités de comptes. En général, ce sont des SCPI de rendement c’est-à-dire celles dont le support est un parc d’immobiliers professionnels (bureaux, locaux d’activité, murs de magasins et de commerces). Ce sont aussi des SCPI thématiques, comme celles qui sont liées au domaine de la santé, de l’éducation, des services pour seniors. Des SCPI de logements à haut rendement intègrent également les contrats d’assurance-vie multisupport.

Pourquoi choisir l’assurance-vie au lieu de l’investissement en direct ?

Certes, l’investisseur peut souscrire lui-même aux SCPI de son choix directement auprès de la société de gestion ou de la banque qui en propose. Il est libre dans ce cas d’utiliser les dividendes versés selon ses convenances, dont la destination à des fins d’épargne. Il sera pourtant assujetti à une certaine fiscalité. Or, en optant pour la SCPI dans une assurance-vie, sa fiscalité se retrouvera lissée.

Résumé, ce qui change : la fiscalité. L’administration fiscale déduit l’impôt sur le revenu du montant des loyers locatifs perçus. Ceci uniquement à condition que ceux-ci rejoignent directement le capital de l’assurance-vie. De plus, le contrat doit être verrouillé pendant une durée minimale de huit ans, sans possibilité de revendre les parts de SCPI.

Ce qui demeure inchangé : la gestion de la SCPI par la société source (société de gestion, banque). Les rendements générés dépendent toujours de l’expérience et du savoir-faire de cette dernière, et non de l’assureur. C’est pourquoi, prendre le temps de s’informer avant d’investir est déterminant. C’est-à-dire s’enquérir non seulement des performances des SCPI proposées, mais aussi de celles de la société de gestion.

Pour cela, vous pouvez obtenir de multiples informations sur les sites spécialisés en SCPI comme scpi-8.com par exemple. De plus, vous pouvez réaliser une simulation de votre futur placement, que ce soit en direct ou via l’assurance-vie. De nombreux sites diffusent aussi des informations régulières sur le classement périodique des SCPI.

Comment améliorer le rendement du placement ?

Déjà, la rentabilité du placement SCPI en assurance-vie est augmentée en raison de la déduction sur l’IR mentionnée plus haut. Afin d’augmenter ce rendement, il est recommandé d’orienter les comparaisons vers l’assureur lui-même : quels frais applique-t-il, et pour quels taux ? Des frais multiples et élevés peuvent dégrader le rendement initial. Par ailleurs, plus vous choisissez une SCPI à rentabilité élevée, plus vous détenez une SCPI liquide, et donc à partir de laquelle vous pourrez éventuellement réaliser de la plus-value à la cession.

Crédit

  1. 18 Juin 2019Le principe de fonctionnement de la loi Pinel dans l'ancien2473
  2. 13 Mai 2019Les critères de validation quant au dispositif Pinel1517
  3. 21 Mars 2019Investir en EHPAD : que faire quand on souhaite s'en séparer ?1161