Creditsansjustificatifs
9 Juillet 2020 à 13h08 - 54

Quelle liquidité pour les parts de SCPI détenues en assurance-vie ?

Souscrire à des SCPI à travers une assurance-vie présente de multiples atouts, dont la liquidité. En effet, celle-ci est meilleure que pour une SCPI détenue en direct : l’assureur en est le propriétaire des parts et non le souscripteur.

Le mécanisme de la SCPI dans l’assurance-vie

L’assureur sélectionne les meilleures SCPI c’est-à-dire celles à haut rendement et générant les meilleurs dividendes. Ainsi, ce ne sont pas toutes les SCPI circulant sur le marché qui sont disponibles à travers une assurance-vie. Les assureurs en disposent généralement une dizaine, voire une quinzaine. Ces SCPI font partie des supports dits en unités de comptes, au même titre que les OPCI par exemple, ainsi que les SCI et les OPCVM. Le souscripteur en assurance-vie choisira celle qui répondra à ses attentes pour générer des dividendes alimentant son épargne.

C’est l’assureur qui verse lui-même les dividendes provenant de la SCPI dans l’épargne du titulaire du contrat, après y avoir déduit ses commissions qui représentent environ 10% à 15% des revenus locatifs issus de la société de gestion.

Femme D'Affaires, Femme, Secrétaire

La sortie d’investissement

Lorsque le souscripteur souhaite ne plus détenir ses parts de SCPI, il ne les revend pas lui-même sur le marché secondaire comme dans le cas des SCPI souscrites en direct. C’est l’assureur qui les reprend, d’où une excellente liquidité qui fait d’ailleurs partie des avantages de la souscription à travers l’assurance-vie.

L’assureur verse le montant qui correspond aux parts de SCPI au souscripteur sortant, tout en tenant cependant compte d’une certaine période ne dépassant pas un délai limite. Comme dans le cas de la revente des parts en direct sur le marché secondaire, trouver un nouvel acquéreur nécessite du temps puisqu’il s’agit avant tout d’un actif à base d’immobilier sous forme de pierre-papier.

En savoir plus sur fgme.fr.

Les autres avantages issus de la souscription à travers une assurance-vie

La liquidité des parts n’est pas le seul point fort de la souscription à une SCPI par le biais d’une assurance-vie. Les autres avantages sont en effet les suivants :

  • un prix de la part subissant une décote : cela afin de compenser les frais appliqués par l’assureur
  • un délai de jouissance raccourci : ce délai est de 2 à 5 mois si la SCPI est souscrite en direct
  • une fiscalité très avantageuse pour la SCPI : elle n’est plus soumise au régime foncier mais plutôt à celui de l’assurance-vie. Par ailleurs, les dividendes versés sont déduits des revenus imposables, ce qui allège le montant de l’assiette taxable à l’impôt sur le revenu.
  • un rendement élevé de la SCPI : comme indiqué plus haut, ce sont les SCPI les plus performantes qui sont sélectionnées pour faire partie des supports en unités de comptes.

Avant de souscrire à la SCPI, réaliser une simulation est indiquée, sachant que le rendement du contrat n’est pas forcément celui de cette dernière, puisque plusieurs éléments entrent aussi en jeu, tels que les frais prélevés et le montant minimal à souscrire pour certains contrats.

Pourquoi choisir cette formule SCPI en assurance-vie ?

Elle est surtout destinée à ceux qui souhaitent épargner tout en bénéficiant d’un rendement élevé, sachant que celui des fonds en euros peine à atteindre plus de 1.5%. Celui des SCPI est d’environ 3.8% à 4%, ce qui va doper le rendement de l’assurance-vie. Rappelons que cette dernière offre deux options de sortie, dont celle en capital et celle en rentes viagères. Pour celui qui souhaite donc médiatement utiliser ses revenus locatifs, il vaut mieux souscrire en direct dans la mesure où ceux logés dans l’assurance-vie sont plutôt destinés à faire fructifier l’épargne.

Crédit

  1. 13 Juil. 2020Le fonctionnement du crédit hypothècaire966
  2. 20 Juin 2020Le Rachat crédit Immobilier345
  3. 21 Mars 2020Pouvez-vous encore emprunter pour acheter en Pinel ?2514